Fiche de lecture « Récits de solutions »

Récits de solutions

Descriptif :

Voici un ouvrage formidablernent optimiste qui réussit le tour de force de constituer une introduction claire, dépourvue de tout jargon, à la thérapie brève centrée sur la solution, en invitant le lecteur à un voyage émouvant au gré des récits d’épisodes décisifs dans la vie de personnes en provenance du monde entier.

Grâce à de nombreux exemples, Berg et Dolan dérnontrent que, lorsque les thérapeutes admettent que leurs clients savent d’instinct ce qui répondra le mieux à leurs besoins, les possibilités de solution que recèle n’importe quelle situation désespérée peuvent rapidement apparaître. En encourageant aussi bien les thérapeutes que leurs patients à « attendre l’inattendu », Berg et Dolan montrent qu’il suffit de bien peu de choses pour que des individus en détresse puissent commencer à se guérir eux-mêmes.

1. Ce que j’ai retenu

On peut résumer 3 principes :

  • Si ça n’est pas cassé, ne réparez pas
  • Si ça a marché une fois, refaites-le
  • Si ça ne marche pas, ne le refaites pas. Faites quelque chose de différent

2. Les extraits de mes notes

La capacité et la détermination à réécrire l’aventure de notre existence nous rendent aptes à modeler, remodeler, renégocier et modifier nos relations à l’intérieur de nos vies

Créer et négocier le futur comme une chose prédéterminée par nos expériences antérieures ou par notre histoire familiale

Nous sommes pour la plupart davantage préoccupés par ce que nous voulons éliminer que par ce que nous voulons créer dans notre vie

Nous avons appris à écouter très attentivement lorsqu’un client nous dit « je ne sais pas » sur un ton pensif et hésitant de façon caractéristique, ces mots sont suivis d’une phrase révélatrice qui témoigne d’un changement de position capital dans la façon de concevoir sa vie.

Nous regardons l’échelle graduée comme un point de repère

Notre tâche consiste à l’aider à enrichir sa vue en moyens pratiques

Répétition générale au cours de laquelle les clients peuvent construire des solutions de façon positive et pratique

Avoir des idées veut dire avoir de l’espoir

La question miracle les rend capables d’entrer en contact avec des ressources restées inutilisées et d’ébaucher les premiers petits pas vers la création de solutions qui peuvent transformer des rêves impossibles en réalités

Plus riche est la diversité des explications, plus durable est le changement. Dans les « discussions sur la solution », la multiplicité des explications structure la coopération

Les questions à échelle sont utiles pour :

  • Les progrès d’un client en cours de traitement
  • Le degré d’espoir d’un client
  • Combien d’énergie le client peut investir pour améliorer sa vie
  • Combien de confiance, de bonne volonté, d’espoir et de motivation possède le client

Susciter la compétence du client signifie permettre au client de chercher son propre chemin pour atteindre ses objectifs

« Vous devez ne rien faire que vous ne pouvez pas faire », nous ne nous centrions jamais sur ce qu’elle devait faire, mais nous essayions plutôt de découvrir ce qu’elle était déjà capable de faire d’elle-même

Par des compliments directs et indirects aussi bien que par des compliments adressés dans une communication non verbale, le thérapeute établit avec le client une relation d’un équilibre délicat, constamment attentif aux besoins du client et à ses objectifs. Le programme du thérapeute est celui que le client établit pour lui-même

Que nous utilisons la parole ou le jeu avec des enfants ou des adultes, l’objectif final est de renforcer chez le client le sentiment de sa compétence, de son contrôle sur les difficultés de la vie, ainsi qu’e sensation de sécurité, de bien être et de maitriser sa vie personnelle

3. Points importants

Nous pensons que reconnaitre et valider ce que les clients font de bien, ainsi que la difficulté de leurs problèmes leur accordent l’autorisation de changer et les permettent d’établir une nouvelle ligne de conduite

Les exceptions au problème mettent non seulement en relief les compétences du client, même minimes mais désignent également la direction d’où peut provenir la solution

Simple ne veut pas dire facile, et il faut de la discipline pour rester simple

4. Comment je la pratique

La question « comment » met en relief l’habilité et l’ingéniosité du client, tandis que la question « pourquoi » met en question ses motivations

Déplacer le problème sur un sujet autre

Maxime de la thérapie brève centrée solution : pour être efficace, la solution n’est pas forcément en lien avec le problème !

5. Comment j’ai pu l’intégrer dans ma philosophie de vie

Notre rôle, c’est d’aider le client à trouver la façon la plus utile et la plus fructueuse d’interpréter le passé ou de lui donner un sens

Thérapie brève centrée sur la solution : la pratique du respect et de l’espoir

Conclusion :

Transformer la paille en or

« un voyage de mille kilomètres commence par un premier pas »

Adage chinois

1 thought on “Fiche de lecture « Récits de solutions »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.