Fiche de lecture « Le Manager Orienté Solutions »

Le Manager Orienté Solutions

Descriptif :

Trouver des solutions plutôt que de valoriser les problèmes : tel est le leitmotiv des directions envers les cadres en entreprise. Pour les guider dans cette tâche les auteurs ont revisité les théories de l’approche systémique, les outils et concepts des théories orientées solutions, décrit les postures du manager orienté solutions et recensé de nombreuses situations managériales. Ce livre apporte au lecteur : un constat : des solutions sont possibles seulement s’il y a conscience d’un problème et toute solution concrète nécessite la participation de plusieurs personnes ; des clés de compréhension pour faire évoluer ses modes de pensée et ses modes d’action des exemples pour apprendre à élaborer des solutions selon son environnement et manager ainsi plus efficacement dans une orientation solution

1. Ce que j’ai retenu

« Ne venez me voir que si vous avez une solution à proposer » est à bannir. S’ils n’osent pas exprimer leur perception, faute de proposition « constructive », le problème est étouffé pour réapparaitre de manière aiguë. La « solution à tout prix » est alors terrorisante

2.Les extraits de mes notes

Les réflexes sont encore trop ancrés sur une analyse détaillée du problème pour construire la meilleure solution technico-économique. Or il s’avère que ces solutions ne sont jamais parfaites ni totalement mises en œuvre par les acteurs concernés.

Reconnaissons que dans le pays des problèmes, il y a un véritable esprit démocratique. Les pouvoirs ne sont pas tous rassemblés en une seule main qui imposerait SA solution

Les problèmes ne sont souvent que les ombres des solutions

Les solutions sont « noyées » dans une perception saturée par les problèmes et ce que ne va pas. Il faudra donc focaliser l’attention et les énergies sur les embryons de solutions pour qu’ils puissent devenir des solutions à part entière reconnues comme valable

Intervenir d’une manière orienté solution c’est participer par l’échange à la reconstruction d’une carte du monde qui comporte moins de problèmes et davantage d’arrangements satisfaisants pour les uns et les autres

C’est donc l’existence possible de solutions qui caractérise la définition d’un problème

Le problème du manager s’il n’est pas résolu risque fort de devenir avec le temps le problème d’autres personnes

Ce qui peut rationnellement nous aider à modifier notre point de vue c’est d’intégrer des informations que nous avions exclues de notre conception du problème et de ses solutions alors que nous en disposions. La non prise en compte de ces dimensions étrangères au problème étroitement défini a un double effet : elle mobilise des « résistances » au changement et elle interdit de parler de ces dimensions mêmes. Toutes les conditions d’un blocage « incompréhensible » sont donc alors réunies.

Le rôle du manager est alors davantage dans cette optique de favoriser une description collective centrée sur les solutions à atteindre de manière à faciliter les processus conscients et inconscients qui les réalisent

La qualité de la relation partenaire de l’orienté solution : le manager OS ne l’oublie jamais ; il doit à la fois faire preuve de bienveillance envers les éventuels oublis manquements erreurs de ses partenaires et en même temps être exigeant pour lui-même et faire attention aux autres dans sa manière de communiquer avec eux

Se mettre d’accord sur le premier pas vers l’objectif en sollicitant l’avis de ses collaborateurs. En effet pour chaque tâche chacun est le spécialiste dans son domaine de compétence. Il y a donc tout intérêt à solliciter cette compétence le rôle du manager étant alors de coordonner les efforts individuels de manière à ce qu’ils se potentialisent et s’amplifient mutuellement.

Il faut apporter un peu d’énergie pour entretenir un mouvement même si la plus grande dépense a été faire pour le lancer

Les compliments : outre son aspect valorisant et agréable pour celui qui le reçoit, le compliment est aussi un moyen de donner à l’autre l’espace, la possibilité de faire quelques chose, de réfléchir à un sujet ou un problème d’une manière plus riche et parfois plus audacieuse qu’il ne l’aurait fait sans cet apport supplémentaire.

« Rien ne peut se maintenir en permanence, ni avoir une intensité subjectivement constante » : les exceptions, début de solutions

Une solution est donc, par essence, un pari sur l’avenir. Le risque a de quoi nous faire hésiter. Et pourtant décider libère l’esprit et concentre les énergies sur l’action. Chaque décision transforme un problème en objectif à atteindre

Le manager OS consiste essentiellement à aider ses collaborateurs et ses équipes à élaborer leurs propres options. Ces derniers sont ainsi à même de les assumer

La stratégie d’objectif est une préparation mentale ouvrant des perspectives sur l’avenir. Au mieux, une solution apparait grâce à ce questionnement. Le plus souvent, la solution émerge d’une question subsidiaire : « maintenant que nous avons répondu à toutes ces questions et que nous sommes clairs sur ce que nous voulons, qu’allons-nous faire ensemble pour atteindre notre objectif ? »

Les questions impertinentes : consiste à s’engager ou à engager une équipe sur des voies inexplorées. Il s’agit en fait de briser les routines et le conformisme ambiants 

Construire la solution rêvée : la solution visée résout un problème majeur ou récurrent. Elle peut être aussi une innovation ou un nouveau modèle organisationnel

La permutation de rôle consiste à faire trouver par le collaborateur ses propres réflexions et ses propres pistes d’actions.

Un manager orienté Solutions accepte d’être en position basse et d’aider l’autre à trouver ses solutions. En d’autres termes, ce sont ses questions qui produisent de l’intelligence et non pas les réponses qu’il pourrait donner. Son questionnement commence par l’évocation même du problème, il s’intéresse plus à son importance et à sa réalité qu’a son analyse approfondie.

Il valorise chaque avancée en considérant qu’un petit pas effectué est plus efficace qu’un grand projet annoncé

3. Points importants

5 grands types de managers :

  • Le manager de la survie : contexte de démarrage d’activité ou phase de fragilité de l’organisation
  • Le manager de la tribu : le groupe se resserre autour d’un chef charismatique
  • Le manager de l’organisation : rationnel et méthodique
  • Le manager en quête : phase de transition
  • Le manager de la créativité : l’imagination est au pouvoir

4. Comment je la pratique

« Ce n’est pas tant ce que vous pensez être bon qu’il faut faire, c’est ce qui donne des résultats souhaités ». « Laissez-vous enseigner par l’expérience et acceptez modestement que les réponses des autres peuvent être plus justes que vos théories et vos à priori »

5. Comment j’ai pu l’intégrer dans ma philosophie de vie

Suite à mes différentes fonctions de managers, j’ai pu prendre le recul sur mes expériences multiples et le positionnement

Ce qui compte c’est la prise de recul et l’engagement de tous les acteurs avec une locomotive qui sert à faire avancer les wagons

Restons humble face à ceux qui ont l’expertise

Conclusion :

Prendre soin d’une relation c’est prendre soin de soi en prenant soin de l’autre, c’est prendre soin de l’autre en prenant soin de soi. Ceci exige à la fois de la fermeté et de la souplesse

1 thought on “Fiche de lecture « Le Manager Orienté Solutions »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.