Fiche de lecture « A la recherche de l’école de Palo Alto »

A la recherche de l'école de Palo Alto

Descriptif :

L' »école de de Palo Alto » a tout de l’auberge espagnole : chacun y trouve les thèmes qui le préoccupent. Le spécialiste de la communication s’intéresse aux travaux novateurs de Gregory Bateson et de Paul Watzlawick ; le philosophe des sciences y voit la naissance d’un nouveau paradigme fondé sur la notion d’information.

Pour nombre de thérapeutes, Palo Alto reste le berceau du double bind (« double contrainte ») et du traitement de la pathologie familiale.

Les idées neuves élaborées à Palo Alto ont en tout cas débordé le cadre de leur naissance, pour intéresser tous ceux qui ont affaire à la communication.

Il manquait donc un livre qui soit à la fois l’histoire de ce mouvement et la présentation de ses idées : c’est cette lacune que Jean-Jacques Wittezaele et Teresa Garcia ont voulu combler.

1. Ce que j’ai retenu

« Sans redondance, aucun apprentissage ne serait possible et ne serait d’ailleurs d’aucune utilité puisque rien ne serait jamais prévisible »

2. Les extraits de mes notes

« Penser globalement, agir localement » : mot d’ordre

Notons que les habitudes sont bien souvent à l’origine de difficultés relationnelles : beaucoup d’entre nous y attribuent un degré de prévisibilité excessif et font dès lors des économies des ajustements nécessaires à l’évolution de leurs relations

Double contrainte : « ne fais pas ceci, sinon je te punirai » ou « si tu ne fais pas ceci, je te punirai ». Les auteurs font remarquer que le contexte d’apprentissage est un contexte d’évitement de la punition et non un contexte de recherche de la gratification, et qu’il est probable qu’aucune raison formelle ne puisse rendre compte du choix de ce type d’apprentissage. Les punitions qui peuvent être mises à exécution sont : le retrait d’amour, l’expression de haine ou de colère, ou l’abandon que peut ressentir l’enfant face à une attitude parentale d’impuissance.

Erickson ne fait guère de différence entre la thérapie, la supervision et l’enseignement : il utilise les mêmes techniques d’influence. Pour lui, un changement est un changement, et la thérapie n’est qu’un apprentissage comme les autres

Erickson croyait plutôt aux vertus de l’observation, du travail, de l’expérience

Pour lui, toute intervention devait commencer par l’observation minutieuse de la communication, non pas pour ramener celle-ci à des catégories ou des classifications, mais pour saisir la personne dans sa spécificité, dans son unicité

3. Points importants

  • Ne pas avoir d’idées préconçues sur le patient
  • Envisager un changement progressif
  • Etablir le contact avec le patient sur son propre terrain
  • Créer des situations dans lesquelles les gens peuvent prendre conscience de leurs propres capacités à modifier leur manière de penser

« Je ne vais pas vous parler de tout ça, je vais vous montrer de quoi il s’agit »

Deux questions semblent centrales pour la psychothérapie : comment cette situation non désirée persiste-t-elle et que faut-il faire pour la changer ?

4. Complément d’information

C’est une des origines de ma formation en Coaching Orienté Solution.

Le COS, se base sur le constructionnisme social : chacun voit le monde par le biais de ses propres filtres internes/externes ; intériorisation. Donc la personne ne se centre que sur une seule représentation et nous devons lui montrer qu’il y a plusieurs alternatives (point de vue différent)

5. Comment je la pratique

Les points clés sont :

  • L’observation
  • La co-construction
  • Le jeu de langage

Nous sommes sur le même langage que la personne accompagnée, à lui de nous donner son « dictionnaire », vocabulaire.

6. Comment j’ai pu l’intégrer dans ma philosophie de vie

Ce sont des notions que j’affectionne particulièrement, c’est naturellement que ma philosophie de vie s’en imprègne…

Conclusion :

« Seule l’adéquation du modèle pour la résolution de problème à traiter peut en justifier l’utilité et la valeur »

En d’autres termes : à chacun de nous de nous approprier pour nous ouvrir à nous et nous soigner.

1 thought on “Fiche de lecture « A la recherche de l’école de Palo Alto »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.